Ir al contenido principal

Je suis Colline

Des hauts lieux d'intériorité
De tout temps et dans plusieurs pays comme l'Inde ou le Madagascar, les hauts-lieux comme la montagne mais aussi la colline sont des points de contact avec le divin, voire de révélation du visage de Dieu. On n'a qu'à penser à Jérusalem, bâtie sur une colline; d'ou l'idée de monter à Jérusalem.
Au Québec, l'oratoire Saint-Joseph et plusieurs de nos églises sont construites sur des collines.

Je suis colline signifie que chacun, chacune de nous est aussi un haut lieu de spiritualité. Constamment, nous avons à déprendre notre route intérieure pour monter vers ce sanctuaire vivant qui est pour nous un grand livre de lumière.

Dans son Cantique spirituel, au XVè siècle, Jean de la Croix place là haut sur les collines la rencontre entre l'âme et l'époux, entre le croyant et son Dieu. Son style s'inspire du cantique des cantiques :
Bergers qui monterez,
Là-haut sur les collines, aux bergeries,
Si par hasard voyez
Celui que j'aime tant,
Dites-lui que je languis, peine et meurs.
Recherchant mes amours,
Je m'en irai par monts et par rivages,
Ni cueillerai les fleurs
Ni ne craindrai les fauves
Et passerai les forts et les frontières ... 
(Jean de la Croix)

Prière Ralentis mes pas
Ralentis mes pas, Seigneur.
Calme les battements de mon coeur
En tranquillisant mon esprit.
Freine ma marche par la vision de l'infini du temps.
Accorde-moi, dans la confusion de la journée,
Le calme des collines éternelles.
Brise la tension de mes nerfs
Avec la musique apaisante des rivières
Qui chante dans mon souvenir.
Apprends-moi l'art de prendre des vacances-minutes
Pour admirer une fleur
Bavarder avec un vieil ami ou en faire un nouveau ...
Rappelle-moi chaque jour
Que la course n'est pas toujours au plus pressé,
Et que vivre mieux n'est pas vivre plus vite.
(Charles Delhez)

A hiking prayer

Lord Jesus,
Help me to be straightforward like the sky-seeking redwood tree.
May my generosity be like the sap which ascends and nourishes.
May my soul be clear like the spring water at its origin.
May my will be like the faultless granite.
May You be always throughout my life a constant companion.
May the cross which rises at the crossroads be for me like the meeting of a friend.
Amen

(Textes ramassés par Philippe de Gatineau)

Comentarios

Entradas populares de este blog

Es mejor ser un cojo en el camino que un buen corredor fuera de él

Camina continuamente, avanza sin parar; no te pares en el camino, no retrocedas, no te desvíes. El que se para no avanza. El que añora el pasado vuelve la espalda a la meta. El que se desvía pierde la esperanza de llegar. Es mejor ser un cojo en el camino que un buen corredor fuera de él. 
San Agustín de Hipona (Sermón 169, 18)


Enséñame, Señor, tus caminos

Son tantos los lugares recorridos
y tantos los sueños tenidos
creyendo y afirmando
que no hay más caminos
que aquellos que marca el caminante,
que hoy mi palabra duda y teme alzarse.

Pero desde este lugar en que me encuentro,
a veces sin rumbo y perdido,
a veces cansado y roto,
a veces triste y desilusionado,
a veces como al inicio,
te susurro y suplico:

Enséñame, Señor, tus caminos;
tus caminos verdaderos,
tus caminos desvelados y ofrecidos,
seguros, limpios y fraternos,
tus caminos de gracia, brisa y vida,
tus caminos más queridos,
tus caminos de "obligado cumplimiento",
tus caminos a contracorriente
de lo que que más propaganda ofrece,
que se recorren en compañía
y nos dejan a la puerta de tu casa solariega.

Llévame por tus avenidas de paz y justicia,
por tus rotondas solidarias y humanas,
por tus autopistas de libertad y dignidad,
por tus cañadas de austeridad y pobreza,
por tus sendas de utopía y novedad,
y si es preciso, campo a través siguiendo tus huellas
y por la c…

Je suis Terre Fertile

Je suis Terre Fertile

"Le Seigneur prépare pour tous les peuples sur cette montagne, un festin de viandes grasses, un festin de bons vins" (Isaïe 25,6)

Je vous invite à ne pas partir que pour mieux rentrer en vous-mêmes. Et si même vous ne partez pas, il est possible de trouver votre terre intérieure. Qui que vous soyez, quelle que soit votre peine ou votre solitude, il y a des instants heureux pour vous : des chemins, des ruisseaux, des quartiers de votre ville, la mer qui invite à la sérénité, la montagne qui dit : "redresse-toi".   (Jean Sulivan)

Je regarde, j'écoute, je goûte et je célèbre la nature en dehors de toute notion du temps. C'est comme se laisser traverser par le temps, lâcher prise; ici, rien ne m'oblige à maîtriser le temps. Humer ces bouffées de grâce en revenant au plaisir de l'essentiel; j'aime d'être... C'est dans la contemplation et le silence que j'avance dans ma quête spirituelle et dans mon parcours vers la simp…