domingo, 6 de octubre de 2013

Voyager léger - le rythme de la marche

Voyager léger- le rythme de la marche

" Pour sortir de chez soi, il faut le désirer, le décider et s’alléger. Le chemin ne fait que commencer. Ce sera au fur et à mesure des cheminements intérieurs que, parti marcheur, tu deviendras pèlerin. »

« Un véritable pèlerinage consiste à tout laisser. Laisser ce qui rend notre vie de plus en plus rapide et élaborée. Mais aussi laisser -c’est peut-être le plus difficile- l’idée que nous nous faisons de nous même et des autres. » (Jean Lescuyer)

« On ne possède que ce à quoi on renonce » (
Simone Weil)

« On sait qu’il existe deux façons d’être riche : avoir beaucoup d’argent ou avoir peu de besoins» (Christophe André)

« Le marcheur est celui qui prend son temps et ne laisse pas le temps le prendre. Le recours à la forêt,aux routes ou aux sentiers permet de reprendre son souffle, d’affûter ses sens, de renouveler sa curiosité. La marche est souvent un détour pour se rassembler soi » (David Le Breton)

« Ce qui sauve, c’est de faire un pas » (Antoine de St-Exupéry)

(Textes ramassés par Philippe de Gatineau)

No hay comentarios:

Publicar un comentario